Retour sur l’atelier-débat du 2 juin 2022

Le 2 juin 2022, le Réseau Café-récits s’est réuni pour l’atelier-débat #7 au Schlossgarten Riggisberg. Des résident·e·s du Schlossgarten, des représentant·e·s du Réseau Café-récits et des personnes intéressées des alentours y ont pris part. Nous avons réfléchi ensemble aux différentes barrières, physiques et mentales. En voici quelques impressions:

«La journée a été très intéressante. J’ai été impressionné par les personnes qui ne peuvent ni parler ni entendre. J’ai appris que je pouvais parfaitement communiquer avec elles. Apprendre ainsi une langue des signes. J’ai redécouvert l’ouverture des gens. C’était un plaisir.»
Beat Zbinden, agriculteur, Riggisberg

 

«Il était intéressant d’apprendre à connaître autre chose pour une fois. De faire connaissance avec des gens dont le handicap est différent du mien. Ils étaient ouverts. Je me suis senti très coincé. Ce que j’ai appris: on est tous égaux. C’était génial de pouvoir passer toute une journée avec des personnes atteintes d’un autre handicap.»
Bruno Pärli, chauffeur, Riggisberg

 

«C’était super de rencontrer des visages familiers et nouveaux dans un si bel endroit par une journée estivale. Le sentiment de communauté entre les participant·e·s me motive et me donne l’impression de prendre part à quelque chose d’essentiel.»
Rhea Braunwalder, Réseau Café-récits, Saint-Gall

 

Des cafés-récits inclusifs

Les cafés-récits contribuent largement à la cohésion sociale. Ils doivent être accessibles à tout le monde. Mais le sont-ils vraiment, sans condition? En 2022, le Réseau Café-récits Suisse mettra l’accent sur les cafés-récits inclusifs et acquerra de l’expérience dans leur organisation sans barrières. Nous avons déjà élaboré certains éléments: